Damian Nueva

Orisun
Sortie le 30 septembre 2020
Label: Autoproduction / Inouïes Distribution
“En langue yoruba, Orisun signifie la source et le destin. C’est aussi le premier album de Damian Nueva, contrebassiste et compositeur cubain installé à Paris. C’est le récit de onze histoires, le résultat de onze années de vie hors de Cuba. Empreint des divers pays et cultures qu’il a découverts tout au long de ce parcours.
Avec une pointe de nostalgie de la Havane, Damian Nueva nous invite au voyage à travers les sons de sa ville natale : sa famille, ses amis, les vendeurs de rue… Tous ces instants volés qui éveillent nos sens et nous transportent, où la frénésie des rythmes et l’odeur des cigares cotoîent l’asphalte et semblent défier le temps.

C’est aussi l’histoire d’une quête… Du besoin fondamental de comprendre ses racines.
Avec ce disque, l’artiste nous livre son âme et son destin… son Orisun.”

Damian Nueva / basse , contrebasse , compositions Baptiste Herbin / sax Arnaud Dolmen / batterie  Ralph Lavital / guitare Natascha Rogers / percussions Invités: Roberto Fonseca
Damián Nueva est un bassiste et contrebassiste cubain installé à Paris depuis quelques années. Né au sein d’une famille de musiciens, il apprend les percussions dès son plus jeune âge, ce n’est qu’à 13 ans qu’il découvre la basse aux côtés du grand Israel López « Cachaito ». Il intègre ainsi l’école Alejandro García Caturla puis l’École nationale d’art de Cuba.


Parallèlement à sa formation académique, il développe son jeu dans divers projets et notamment l’orchestre afro-latin jazz d’Oscar Valdés, ancien membre du groupe Irakere. Il collabore également pendant 4 années avec la compagnie de ballet et de flamenco Litz Alfonso, avec qui il se produit sur de nombreuses scènes telles que Broadway, Chicago Theater. Par ailleurs, il crée son propre projet, « Espiritual », autour de Regis Molina (saxophone), Harold Lopéz Nussa (piano), Ruy Adrián Lopéz Nussa (batterie) et Mauricio Guitérrez (percussions), grâce auquel il participe aux festivals Jazz Plaza à La Havane.


Fort de ces expériences, il intègre le groupe Mezcla formé et dirigé par le guitariste Pablo Menéndez ; il fait ensuite partie du projet d’Equis Alfonso, co-auteur de la bande originale du film Habana Blues récompensé par un Goya.


Depuis ses débuts, il a eu l’occasion de collaborer avec des artistes tels que Bobby Carcasses, Fito Paéz, Roberto Fonseca, Chuchito Valdés, Jesús Rubalcaba, etc. Avant de s’installer à Paris, il a vécu deux années à Madrid au cours desquelles il a pu travailler avec Alba Molina, Andreas Lutz, África Gallego, Victor Navarrete, Ogun Afrobeat, entre autres.

Il puise son inspiration et ses influences non seulement des rythmes afro-cubains mais également du jazz, du funk ou encore de la musique soul, ce qui lui permet de participer à des projets très éclectiques.

Collaborations : Didier Lockwood , Oum , Roberto Fonseca , John Legend , David Murray , Dimitri Naiditch, Ayo , Z-Star , Flo rida, Irving Acao , Gregory Privat , Charlotte Wassy , La escucha interior , Sabrina Romero , Francis Lockwood.


 


 

Sunset Jazz Club le 1er novembre 2020