Sorti et acclamé dès l’été 2009 au Portugal, le nouvel album de Rodrigo Leão et de son groupe Cinéma Ensemble, A Mãe, s’apprête à étendre son doux sortilège en France.

Enfant du rock venu à la musique adolescent à l’époque du punk et de la new wave, Leão compose le plus souvent seul sur clavier, que ce soit au piano, au synthétiseur, ou avec son instrument initial, la basse électrique. « Je peux passer des mois à essayer des mélodies dans mon coin avant d’en faire quelque chose. J’ai appris en écoutant Pink Floyd et Joy Division à plus soif, dit-il.


Neil Hannon (Divine Comedy), Stuart A. Staples (Tindersticks) et Melingo (nouvel ambassadeur du tango argentin) en sont les invités de marque au fil de trois chansons littéralement envoûtantes. A eux trois, ils donnent bien le ton de cet album résolument ouvert au monde, frottant leurs essences pop, rock et latines aux radieuses harmonies de l’Orchestre symphonique de Lisbonne, partie prenante de cet enregistrement. Quant à la voix céleste d’Ana Vieira et aux plages instrumentales, si chères à Rodrigo Leão, elles en constituent la marque de fabrique, l’aimante amarre tressée de cordes, semée de valses et de tangos rêveurs. De fulgurances irradiantes en abandons inouïs, cette musique opère alors une sorte de maléfice où toutes les étiquettes volent en éclat. Pop, folk, rock classique et world ne font plus qu’un et, magnanimes, ourdissent le brasier symphonique final du disque : O Futuro, tel est son titre, tel est son mystère.

Figure incontournable de la pop lisboète, cofondateur de Sétima Legiao dès 1982 et, surtout, pilier de Madredeus de 1985 à 1993, Rodrigo Leão y prouve une fois de plus à quel point sa patte singulière sait combiner sensibilité à fleur de peau et tourbillon mélodique.


Album : A MAE
Label : DIFFERENCE
Distributeur : Pias

Télécharger les fichiers suivants: