Entre jazz et musiques du Grand Sud, le pianiste cubain est l’un des sorciers les plus éclectiques du village global. Dérivé de la langue yoruba d’Afrique, le nom de son nouvel opus est un clin d’œil à la culture de son île natale ; la musique est au diapason : ballades et pièces au groove subtil, baignées dans une afro-cubanité enrichie d’un zeste d’électronique... Aussi à l’aise au Fender Rhodes que devant son piano à queue, Omar Sosa trône, telle une sentinelle de continents musicaux qui s’entrechoquent.

MUSICIENS
Quarteto AfroCubano :
Omar Sosa : piano à queue, Fender Rhodes, Motif ES8, échantillonneurs, programmation, chant
Ernesto Simpson : batterie, chant, kalimba
Childo Tomas : basse, kalimba, chant
Leandro Saint-Hill : saxophone alto et soprano saxophone, flûte, clarinette, chant

Invités :
Marvin Sewell : guitares (1, 4, 7, 8, 12)
José “El Salao” Martín : chant (4, 12, 13)
Kokayi  : chant (1, 7)
ZogaroS : chant (1, 6)
Lázaro Ros : sample vocal (7)
Pedro Martinez : percussion (4, 6, 7, 8, 12, 13)
Yosvany Terry : saxophone soprano (2, 5, 9, 11), chekeré (5)
Eladio “Don Pancho” Terry : chekeré (2, 9)
Carlos “El Vikingo” Ronda : claquements de mains (1, 4, 8, 11, 12, 13), cajón (1, 11)

Télécharger les fichiers suivants: