Festival Musiques Métisses

Angoulême 4, 5, 6 juin 2021

Avec Ayo, Gaël Faye, Sona Jobarteh, Abraham Inc., Africa 2020 Live!, Emir Kusturica & The No Smoking Orchestra…

Après une édition 2020 silencieuse, Musiques Métisses va retrouver l’esplanade des Chais Magelis les 4, 5 et 6 juin prochains pour une édition du festival un peu particulière. Nous avons reconduit une grande partie de la programmation, mais intégré de nouveaux projets, notamment grâce à la labellisation Saison Africa2020, manifestation nationale destinée à apporter un autre regard sur la création africaine. Elle fait de Musiques Métisses l’un des cinq grands rendez-vous du temps fort de la saison, Africa2020 Live ! le weekend du 4 au 6 juin.
Le credo « Cultivez votre curiosité ! » n’aura jamais eu autant de sens que pour cette 45e édition. 45 années où Musiques Métisses s’est s’appliqué à faire découvrir, ressentir et cohabiter toutes les cultures du monde. Fort du succès de sa dernière édition en 2019, marquant la fin de sa grande mutation, le festival pose de nouveau ses valises sur le parvis des Chais Magelis, du 4 au 6 juin pour 3 jours de fête autour de la sono mondiale. Car c’est bien elle qui rassemble la diversité de la programmation signée Musiques Métisses : Littératures Métisses, Ciné Métis, Casamarmaille, exposition monumentale... sont les branches d’un même arbre, indissociables et complémentaires, ancrant profondément les racines du festival dans le paysage culturel de la Nouvelle-Aquitaine.
À l’aube de 2021, année empreinte du désir insatiable de se retrouver et de s’unir dans des moments de liesse essentiels, Musiques Métisses, par tous les moyens, prépare la 45e édition de son festival avec passion et patience.

Nous nous retrouverons, c’est certain, entre le parvis des Chais Magelis et le jardin de la Maison Alsacienne, ce site en bordure de Charente qui nous avait si bien accueilli en 2019, et qui permet à la nouvelle formule du festival de s’épanouir sans contrainte dans chaque recoin.

Assis ou debout, quelque soit la formule, le monde et la diversité de ses cultures viendront à nous pour vibrer à l’unisson, nous chanter leurs beautés et leurs complexités, nous apprendre aussi, à porter un autre regard, que ce soit en musique, en littérature ou en cinéma.

Le festival poursuivra sa métamorphose tout en restant fidèle à ses valeurs. Celles d’un événement ouvert à tous et mettant en avant une nouvelle génération de talents. La découverte et la curiosité seront les maîtres-mots de la 45e édition du festival que l’on fréquente pour être ensemble et prendre le temps de s’émouvoir. Et ils sont nombreux les nouveaux talents que nous vous proposerons de découvrir dans le cadre de la Saison Africa2020. Ils n’ont pour la plupart jamais posé le pied en Europe et ils incarnent la relève de la sono mondiale. Des voix enchanteresses aux rythmes à la croisée des nouvelles tendances et des traditions, leurs univers colorés aux racines profondément ancrées en Afrique ne vous laisseront pas indifférents.

Un voyage sans frontière à l’image de ces musiques du monde, splendides et inspirantes, pour rattraper les moments manqués et en créer de nouveaux, tout en cultivant sa curiosité !

L’équipe de Musiques Métisses
Après une édition 2020 silencieuse, Musiques Métisses va retrouver l’esplanade des Chais Magelis les 4, 5 et 6 juin prochains pour une édition du festival un peu particulière. Nous avons reconduit une grande partie de la programmation,
mais intégré de nouveaux projets, notamment grâce à la labellisation Saison Africa2020, manifestation nationale destinée à apporter un autre regard sur la création africaine. Elle fait de Musiques Métisses l’un des cinq grands rendez-vous du temps fort de la saison, Africa2020 Live ! le weekend du 4 au 6 juin.

Au programme, des groupes inédits venus du Ghana, du Nigéria et d’Afrique du Sud. De belles découvertes que nous aurons plaisir à partager avec vous !

Beaucoup de musiques métissées pour 2021, de la soul africaine d’Ayo au jazz- funk-klezmer de David Krakauer et son projet Abraham Inc., un grand éclectisme musical pour fêter le plaisir de se retrouver, pour vibrer au contact des musiques, après une si longue absence.

En ces temps où la culture est bien malmenée, il fera bon se retrouver sur les rives de la Charente début juin avec Gaël Faye, Gnawa Diffusion et tous les artistes invités.
JUSQU’AUX... CONFINS DU MONDE.

Après ces mois d’horizons contraints, voici quelques escapades en compagnie de neuf écrivains venus de quatre continents.
Neuf écrivains qui ont en partage l’ailleurs. L’ailleurs du passé, de l’histoire et de la mémoire. L’ailleurs de la géographie et des lointains. L’ailleurs qui est à notre porte et que nous n’avons pas vu.

Huit écrivains, quatre continents et...
La plongée vertigineuse dans les coulisses, en noir et très blanc, d’Hollywood avec Loo Hui Phang. Les ombres de la guerre dans une Symphonie du nouveau Monde, version romanesque et tchèque de Lenka Horňáková-Civade.
Les figures féminines d’Hemley Boum livrées au tumulte de l’histoire camerounaise.
Le rire caustique et critique des dessins de la Marocaine Zineb Ben Jelloun.
La descente du Mississippi en littérature avec l’Américain et néanmoins voisin, Eddy L. Harris.
La tendresse complice des personnages de Sofia Aouine dans le quartier de la Goutte d’or à Paris. L’itinéraire, entre fable et conte, de Maryam Madjidi, de Téhéran à Paris.
La danse de la langue maternelle, entre Afrique et Europe, dans les lignes d’Ysiaka Anam.

Ou bien encore...
Les rencontres d’Arno Bertina avec les jeunes filles qui « font la vie » dans les rues de Brazzaville et Pointe-Noire.

Autant de destinées et de destinations qui nous emportent en « Littératures métisses » jusqu’aux... confins du monde.