Jean-Pierre Como

My Days In Copenhagen
Sortie le 23 septembre 2022
Label: L'Âme soeur
Du Jazz italien au Jazz scandinave, il n’y a qu’un pont….

Après son sensuel “My Little Italy”, Jean-Pierre Como traverse l’Europe et nous dévoile son nouveau projet “My Days in Copenhagen”, autour d’un trio franco-danois d’une rare élégance.

Cela faisait longtemps que Jean-Pierre Como souhaitait faire la rencontre du jazz scandinave, ce jazz qui lui est familier, qui lui parle, à l’instar d’artistes tels que Palle Mikkelborg, Jan Garbarek, Jan Johansson, Bobo Stenson…
Du Jazz italien au Jazz scandinave, il n’y a qu’un pont….

Après son sensuel “My Little Italy”, Jean-Pierre Como traverse l’Europe et nous dévoile son nouveau projet “My Days in Copenhagen”, autour d’un trio franco-danois d’une rare élégance.

Cela faisait longtemps que Jean-Pierre Como souhaitait faire la rencontre du jazz scandinave, ce jazz qui lui est familier, qui lui parle, à l’instar d’artistes tels que Palle Mikkelborg, Jan Garbarek, Jan Johansson, Bobo Stenson...

L’indéniable similitude qui existe entre d’une part le jazz français et transalpin si chers à Jean-Pierre Como et le jazz scandinave d’autre part est ce goût partagé par tous ces Artistes pour la mélodie et donc un « jazz » avant tout chantant et enchanteur.

Un nouveau trio, c’est d’abord un mariage à trois. Pour faire une telle rencontre il fallait donc un entremetteur. Hans Barfod, directeur artistique du jazz club de Næstved, qui suit le travail de Jean-Pierre Como depuis des années, accepta de remplir cet office, proposant alors au pianiste de venir au Danemark pour lui présenter des musiciens scandinaves.

Après diverses propositions et écoutes, Jean-Pierre Como forma le vœu de tenter une rencontre musicale avec le contrebassiste Thomas Fonnesbæk et le batteur Niclas Campagnol. Un véritable Trio allait prochainement naître.

Contrebassiste de classe internationale, influencé à la fois par la mélancolie scandinave et par la tradition américaine, Thomas Fonnesbæk est un musicien inspiré qui se distingue par son sens aigu du rythme, de l'harmonie et de la mélodie. Électron libre, le batteur Niclas Campagnol est un musicien créatif et poétique. Virtuose du rythme, il n'a pas son pareil pour fondre les timbres de sa batterie dans le discours musical de ses partenaires.

Pour Jean-Pierre Como, enregistrer avec ces deux musiciens s'impose alors comme une évidence. De retour à Paris, les échanges sont fréquents et Jean-Pierre propose à Thomas Fonnesbæk et à Niclas Campagnol de se retrouver un an plus tard à Copenhague pour enregistrer cet album qui s’intitule aujourd’hui “My Days in Copenhagen” et dont le répertoire se compose essentiellement de standards de jazz.

Le choix de ce répertoire ne procède pas de la facilité, mais plutôt d’une décision des trois protagonistes en ce sens que ces standards appartiennent désormais au patrimoine commun de l’univers du Jazz, quelle que soit la nationalité de celui qui l’interprète.

À ce titre Jean-Pierre Como précise : « Notre point commun, c'est qu'on a tous en tête les mélodies des standards, des morceaux d'une beauté rare, qui titillent notre inspiration et nos improvisations. C'est la raison qui m'a poussé à aller vers ce répertoire, un terrain de jeu incroyable que nous voulions partager et offrir ».

Enregistré à la fin de l’année 2021 dans le  magnifique studio de Thomas Vang, The Village Recording de Copenhague, “My Days in Copenhagen” sera publié le 23 septembre 2022.
Sunside les 18 & 19 novembre 2022