Flo

D’Amore e di Altre Cose Irreversibili
Sortie le 18 novembre 2014
Label : Agualoca Rds
Le premier album de la chanteuse italienne Flo est un mélange d’influences latines, de chanson française et italiennes, de folk avec une touche de pop. L’une des artistes les plus éclectiques de la nouvelle scène musicale italienne, Flo est la chanteur qui monte dans la lignée des grandes chanteuses Latines (Mariza, Dulce Pontes, Marisa Monte).
L’album a été écrit AVEC ERNESTO NOBILI SON PRODUCTEUR ARRANGEUR ET GUITARISTE pendant un été dans une petite maison au bord de la mer, principalement la nuit quand les petits bruits de la nuit”
Le premier album de la chanteuse italienne Flo est un mélange d’influences latines, de chanson française et italiennes, de folk avec une touche de pop. L’une des artistes les plus éclectiques de la nouvelle scène musicale italienne, Flo est la chanteur qui monte dans la lignée des grandes chanteuses Latines (Mariza, Dulce Pontes, Marisa Monte).

Influencée par Billie Holiday, Elis Regina, Amalia Rodriguez et Cesaria Evora, aussi bien que par Cesare Pavese, Pablo Neruda et Frida Kahlo, la chanteuse napolitaine Flo (Floriana Cangiano de son vrai nom) est une revelation. Très active sur la scène musicale italienne, elle a travaillé avec le musicien contestataire italien Daniele Sepe et s’est produite dans de nombreux festivals à travers l’Italie et l’Europe. Elle a récemment remporté le prestigieux Prix italien Musicultura 2014, partageant la scène avec Dulce Pontes et Gino Paoli (le concert a été diffusé par la chaîne nationale italienne Rai 5 en Août 2014).

D’Amore e Di Altre Cose Irreversibili est son premier album. Il a été écrit pendant un été dans une petite maison au bord de la mer, principalement la nuit quand les petits bruits de la nuit deviennent plus fort et la frontière entre les souvenirs et les désirs deviennent floues. Flo a toujours été attirée par ces petites choses insignifiantes de la vie de tous les jours ; elle a toujours écrit que ce soit de la poésie, des contes ou des chansons. Son premier album rassemble ces influences, présentant un univers riche beigné de lumière méditerranéenne.

"J’ai toujours voulu un premier album plein de saveur et de charme, tel une vieille lettre provenant d’un pays lointain qui evoquerait le goût des expériences oubliées." Revenant sur les sonorités de l’album, elle ajoute, "je cherchais un son provenant d’un sud imaginaire, comme le Macondo de Garcia Marquez, une sorte de lieu idéal".

La chanson « Ca Ne Tient Pas la Route » est la première enregistrée par le groupe. « C’est une chanson qui sonne comme moi" note Flo. Le titre chanté en Français a un côté pop à la Pink Martini et la voix de Flo.

« O Ponto Mais A Su » est un hommage au fado Lisbonnin et à la poésie du poète Pessoa, tandis que le titre « Meu tempo melhor » est influencé par l’atmosphère du Cap Vert.

Parmi les chansons écrites par Flo, on trouve deux reprises qui ont une signification particulière pour elle : « Pirati A Palermo », est un poème déchirant du poète sicilien Ignazio Buttitta, mis en musique par Rosa Balistreri dans les années 60, et « Presentimento », une chanson traditionnelle napolitaine écrite par E.A. Mario au début du 20ème siècle comme un hommage à sa ville natale.

Toutes ces influences font de « D’Amore… » un album plein de charme et parfaitement équilibré, mêlant les influences moderne et traditionnelles, mettant en avant le charisme de Flo à la fois en tant qu’auteur compositeur et chanteuse.