Brama

La Glane EP
Sortie le 7 octobre 2022
Label: La Grande Folie
En s’engageant tête baissée dans les contre-allées du Massif Central, Brama a choi- si l’exigence impitoyable du trio pour exprimer pleinement la transe d’un rock psychédélique farouche et authentique, celui qui rince la tête et fait décol- ler très loin, une claque vertigineuse qui remet immédiatement les idées en place.

Guitare et batterie en état d’hypnose, vielle à roue transfigurée passée à la pédale, bourdon taraudeur et chants en occitan lumineux, Brama fait valser les clichés, en allant puiser au plus profond de la tradition populaire de quoi modeler le plus contemporain des discours.
En s’engageant tête baissée dans les contre-allées du Massif Central, Brama a choi- si l’exigence impitoyable du trio pour exprimer pleinement la transe d’un rock psychédélique farouche et authentique, celui qui rince la tête et fait décol- ler très loin, une claque vertigineuse qui remet immédiatement les idées en place.

Guitare et batterie en état d’hypnose, vielle à roue transfigurée passée à la pédale, bourdon taraudeur et chants en occitan lumineux, Brama fait valser les clichés, en allant puiser au plus profond de la tradition populaire de quoi modeler le plus contemporain des discours.


 


 


Expérimental et libre comme l’air, le jeune trio s’empare à bras le corps d’un folklore solaire et rayonnant, où l’on danse avec force sueur et moult rage, pour redessiner les traits d’une poésie orageuse, un DIY pétaradant et polyphonique aux accents noise et au doux parfum de drone. Mais si la chose musicale est fascinante, câble tendu à l’extrême entre le corps ancestral d’une vielle toute-puissante et un guitare/batterie furibond, c’est le chant, arraché de ce maelström sonore, qui fnit d’élever cette construction inédite à des hauteurs rarement entrevues ici-bas. De concert, le groupe tout entier ondule, vire de bord et se plie aux exigences d’une matière sans cesse en mouvement, loin des codes du binaire et du tout-venant.

Aussi près de l’usinage krautrock que du séminal zeppelinien, cousin d’un Deerhoof ou d’un Altin Gün, Brama a d’ailleurs laissé sur le cul un bon paquet de spectateur.rice.s et de professionnel.lle.s aux anges, en témoigne la sélection 2021 des Inouïs du Printemps de Bourges. Aujourd’hui, au gré de ce ressac saturé d’électricité, les deux pieds sur terre et la tête dans les étoiles, le trio écrit le premier chapitre d’une odyssée radieuse et audacieuse.


 

-------





 


 


La Glane, est le premier EP du trio de rock psychédélique Bra- ma. Puisant son infuence tant dans le krautrock que le rock psychédéli- que ou la noise, il est résolument inscrit dans un folklore imaginaire bien à eux.

Vielle à roue, guitare et batterie transfgurées dans une poésie orageuse occitane et un hyp- no-rock solaire, cette première sortie du groupe est un DIY pétaradant saturé d’électri- cité. Glaner : recueillir les épis qui ont échappé aux moissons ; ici se trouve l’énergie de ce premier opus, glanée au milieu d’un rock mondialisé et de traditions populaires locales.


 


 


 


 

MaMA Music le 13 octobre 2022