Bombino

Agadez
Sortie le 28 mars 2011
Label : Cumbancha
Elevé dans l’exil et la rebellion, Bombino et sa guitare magique
transportent la tradition touareg vers le futur. Guitares en bandoulière et visages enturbannés par leur chèche, les musiciens touaregs se sont fait une nouvelle place depuis une décennie sur la scène des musiques du monde, suivant les traces des Maliens de Tinariwen. Aujourd’hui, pour la génération suivante à laquelle appartient Omar “Bambino” Moctar, il faut trouver les moyens de se démarquer des glorieux aînés afin d’avoir une chance de se faire entendre au-delà des dunes de sable.
“Le chanteur-guitariste touareg Bombino émerge des sables avec son folk du Sahara qui danse dans les flammes. Absolument magique.” Les Inrockuptibles (à propos de l’album “Agamgam” – 2004)

A tout juste trente ans, le touareg nigérien Omar Moctar fait ses débuts sous son nom sur le circuit international. Une carte de visite aussi convaincante que prometteuse pour ce guitariste chanteur, connu de ses compatriotes sous le nom de Bombino. RFI (à propos de l’album “Agamgam” – 2004)

January 31, 2011 – Pendant des siècles, la ville d’Agadez dans le désert a servi de point de convergence pour les longues caravanes de Touareg qui

faisaient le lien entre l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique du Nord et la Méditerranée. Né en 1980 dans un camp de nomades près de ce point stratégique, le jeune guitariste et auteur-compositeur Omara "Bombino" Moctar a été élevé dans la tradition Touareg durant la période de luttes armées pour l’indépendance de ce peuple soumis une violente répression des forces gouvernementales. Les improvisations hypnotiques de Bombino capturent cet esprit de résistance et de rebellion. Ils font écho aux riffs de guitares rappellant ses compatriotes Africains Tinariwen et Ali Farka Touré sans

oublier le rock et le blues de Jimi Hendrix, John Lee Hooker et Jimmy Page. Déjà considéré comme une star dans la communauté touareg, Bombino

va, grâce à la sortie d’Agadez sur le label Cumbancha (18 avril en Europe et 19 avril en Amérique du Nord), pouvoir donner une envergure

internationale à sa carriere, celle d’un des meilleurs jeunes guitaristes Africains.

A tout juste trente ans, Bombino a acquis une grande renommée à travers le Sahara grâce à son jeu de guitare stupéfiant. Ses cassettes pirates

s’échangent localement entre fans à prix d’or. Certains des premiers enregistrements live de Bombino ont d’ailleurs fait leur chemin jusqu’aux mains d’amateurs éclairés en occident, et c’est ainsi qu’en 2006 Bombino voyage en Californie avec le groupe Tidawt pour enregistrer avec Keith Richards et Charlie Watts des Rolling Stones. Bombino a même servi de guide à Angelina Jolie dans la région lors de sa visite il y a quelques années. Son regard de jeune premier et son charisme énigmatique ont déjà conquis un grand nombre de fans, et son histoire ainsi que ses chansons engagées

l’ont amené à faire l’objet d’un nouveau documentaire, Agadez, la musique et la rébellion, qui fait actuellement le tour des festivals aux États-Unis et

en Europe.

Enfant, Bombino grandit dans un mode de vie nomade typique des coutumes touareg, mais sa vie est perturbée alors qu’il a 12 ans à peine quand sa famille doit fuir vers Tamanrasset, en Algérie, pour échapper aux hostilités liées à la première rébellion touareg. Tout n’est cependant pas noir et le destin fait parfois bien les choses puisque c’est au cours de cette même année que Bombino reçoit sa première guitare.

Une fois la rébellion finie, Bombino retourne au Niger en 1997. La guitare touarègue est interdite par les autorités qui la considérent comme un

symbole de la rébellion. Lorsque le conflit ressurgi en 2007 les militaires exécutent deux des musiciens de Bombino, le conduisant à nouveau à

s’exiler pendant plusieurs années. En Janvier 2010, Bombino peut enfin regagner Agadez et, avec la bénédiction du recteur de la Grande Mosquée,

organise un concert sur le site de la mosquée pour célébrer la fin de la rébellion. Plus de mille personnes y assistent et, après trois années de

violence, de sécheresse et une inondation dévastatrice, Agadez retrouve enfin une raison de faire la fête.

C’est lors d’un voyage dans cette région que le cinéaste Ron Wyman a entendu une cassette de la musique de Bombino pour la premiere fois. Il est

tellement subjugué par sa musique, qu’il passe l’année suivante à sa recherche et le retrouve finalement à Ouagadougou, au Burkina Faso, où

Bombino vit en exil. C’est à ce moment là que Wyman décide de faire un documentaire sur Bombino et les Touaregs et de le faire venir à Cambridge,

dans le Massachusetts pour enregistrer les titres d’Agadez, dans son home studio. Ces chansons abordent divers sujets qui lui tiennent à coeur :

garder espoir durant la lutte, célèbrer la mémoire d’êtres chers partis à se battre, parler de la destinée du peuple touareg. Sur les rythmes de « Tar

Hani", Bombino chante aussi pour la jeune femme qu’il aime lui demandant de « mettre son coeur dans le siens partout où elle va, » et, « de ne pas

écouter ce que disent les ennemis, car ils peuvent se briser un vrai amour.” Plus tard, au milieu des riffs de guitare brûlants de « Iyat Idounia

Aysasahen "il met en garde contre la recherche de la richesse matérielle, car ce chemin est le plus difficile qui soit, en ce qu’il sépare les amis ".

Agadez sort sur la série Cumbancha Discovery, dont le but est d’introduire de nouveaux talents exceptionnels à un public international. L’album

comprend des chansons intimistes, envoûtantes et plus douce ainsi que des trances incandescentes, dont certaines ont été enregistrées en direct.

Une version spéciale de l’album Agadez avec des titres bonus et des versions alternatives ne figurant pas sur la version physique sera aussi

disponible en téléchargement uniquement sur la boutique en ligne du label Cumbancha. Également disponible un livret digital contenant des

photos supplémentaires, une biographie détaillée, les paroles des chansons, des commentaires d’artistes et d’autres surprises. Bombino et son

groupe se produiront en concert autours du monde pour aller à la rencontre de leurs fans. Des concerts sont prévus pour l’Europe en Juin, les États-

Unis et le Canada en Juillet/Septembre et le Japon en août. Ne les ratez pas !