María Berasarte nous rappelle que le chant est d’abord un désir et qu’aucune identité n’est jamais close. Espagnole, elle a ouvert une voie inédite en chantant le fado en castillan. À l’écoute, la surprise est immédiate, tant est ancrée chez chacun la mémoire sonore de la rocailleuse langue portugaise dans le fado, tant on avait ignoré que ses mélodies pouvaient être si suaves, tant on « flamencise » mentalement l’espagnol… María a quelque chose de la faconde dramatique des grandes fadistas, mais également la rigueur marmoréenne de l’expression des sentiments chez les divas espagnoles. En elle se croisent des traditions, des tempéraments, des couleurs – la houle du fado, la noble limpidité de la voix lyrique…

DISTRIBUTION :

María Berasarte : Voix / José Peixoto : Guitare / Carlos Bica : Contrebasse / Filipe Raposo : Accordéon / Guillermo McGill : Batterie et percussions / Jose Luis Montón : Guitare flamenco / Fernando Júdice : Basse acoustique José Salgueiro : Percussions / Gorka Hermosa : Accordéon (Txoria txori) Pedro Santos : Accordéon (La fiesta) / Filipe Dias : Clarinette

Télécharger les fichiers suivants: