Si les précédents albums de Diogal avaient une saveur iodée, c’est parce qu’ils étaient parcourus de cette brise légère qui frôle le littoral sénégalais – fidèle à sa tradition lébou, Diogal chantait la mer en faisant rouler une calebasse au long de sa guitare. Pour « Urban Spirit », le musicien sénégalais, installé en France depuis plus de dix ans, quitte un peu plus les rivages africains pour célébrer la ville et ses courants d’airs, mais aussi les valeurs simples qui font l’homme : l’eau, la solidarité, l’amour. Avec la manière des grands orfèvres folk, tout en profitant des musicalités extraordinaires du wolof, Diogal écrit des chansons qui courent à perdre la haine au milieu de nos vies urbaines. Innocent mais pas naïf, sans esbroufe mais pas austère, africain mais musicien citoyen du monde, Diogal n’a pas d’égal pour planer au-dessus de nos têtes.

Télécharger les fichiers suivants: