Pour sa 8eme édition, le festival au fil des voix à vaison- la-romaine, aux théâtres antique et du nymPhée, vous emmène bien au-delà des frontières musicales, la créativité des artistes du monde reflétant de nos jours un fort métissage.

L’ambition du festival étant d’accompagner des artistes avant-gardistes tout en favorisant la rencontre des altérités culturelles, il vous fera découvrir cette année six nouvelles créations scéniques, liant des mondes musicaux distincts.

En ouverture, Hindi Zahra et Moriarty feront vibrer le théâtre Antique. Il y a de l’extase dans la voix d’Hindi Zahra qui nous fait faire le tour du monde en spirales et Moriarty, trompant la mort, nous fera ressentir que l’on peut danser avec elle.

Dans l’intimité du théâtre du Nymphée, Dorsaf Hamdani nous offre un voyage entre Paris, Beyrouth et Tunis, à travers une rencontre interculturelle originale de deux grandes Dames de la chanson : la française Barbara et la libanaise Fairouz, tandis que Katerina Fotinaki, entremêlant les fils de la musique et de la poésie, reconstruit son image de la Grèce et évoque aussi bien les mystères de l’Antiquité que l’atonalité la plus contemporaine.

Une clôture très latino, avec la lumineuse chanteuse franco-brésilienne Agathe Iracema qui nous présente une interprétation contemporaine de la musique du Brésil, avant d’accueillir le grand artiste cubain, Chucho Valdés. La musique de Chucho Valdés raconte une version du monde, ouvert par nature à l’autre, une « archipellisation » de la pensée qui invite à tracer des passerelles entre les mondes, à briser les murs des identités segmentées.

Autant de preuves que la réalité artistique va au-delà des référencements du marché, jazz / world / folk et tutti quanti, et que nous avons à cœur d’illustrer le dialogue entre les cultures.

L’équipe du festival se réjouit par avance de vous accueillir et vous remercie de votre fidélité.

Saïd Assadi
Directeur artistique

Télécharger les fichiers suivants: