Depuis près de 40 ans et un certain enregistrement soliste pour harmonia mundi, Djamchid Chemirani (né à Téhéran en 1942) a poursuivi son cheminement avec, à ses côtés, deux fils : Keyvan et Bijan. Chacun a fait sa culture, parcouru divers univers sonores, nourri son métier de musicien. Mais ils n’ont eu de cesse de revenir au grand œuvre commun : élaborer une langue rythmique universelle.

Djamchid Chemirani, zarb et voix
Keyvan Chemirani, zarb et santour
Bijan Chemirani, zarb et saz

Télécharger les fichiers suivants: