« Revenir à l’essence de l’Afro beat » : tel est l’objectif que s’est fixé Femi Kuti avec No Place For My Dream, le 7ème album du chanteur nigérian en 26 ans de carrière. Mais comment définir l’essence d’une musique aussi explicitement hybride ? A quel absolu peut prétendre un genre qui depuis son invention à la fin des années 60 par son Fela Kuti de père sert de confluent aux courants les plus agités du funk, du jazz et de la musique traditionnelle africaine ?

Télécharger les fichiers suivants: