Après avoir travaillé depuis une décennie de magnifiques répertoires poétiques et musicaux créés par les Musulmans et les Chrétiens, les musiciens Henri Agnel (cistre, cétéra, oud, rebec, chant basse), et Idriss Agnel (oudou, zarb, cajon, harmonium, cistre, chant ténor) et les chanteuses Milena Jeliazkova (soprano traditionnelle) et Milena Roudeva (alto-barytone traditionnelle), ont choisi de suivre les Sépharades dans leurs voyages obligés à travers leurs chants d’amour. Des migrants qui avec la langue judéo-espagnole comme trésor identitaire ont faits de leurs chants une mémoire diasporique renouvelée aux influences des pays où ils se sont installés.

Télécharger les fichiers suivants: