Le dernier combattant Garifuna !

Député au Parlement du Honduras, Aurelio Martinez pense que la meilleure arme pour défendre la culture garifuna reste la musique. Il le démontre magistralement sur le lumineux « Laru Beya ».

Né il y a 39 ans dans le petit hameau de Plaplaya sur la côte caraïbe du Honduras, Aurelio Martinez est peut être l’un des derniers de sa génération à avoir grandit dans la tradition Garifuna.

Enregistré aux studios Real World

Télécharger les fichiers suivants: