Après « Ivresses », sorti en 2011 qui rendait hommage à Omar Khayyam, Alireza Ghorbani, avec ce nouveau disque « Eperdument » puise aux racines de la musique classique persane, en chantant les grands auteurs tel le mystique Rûmi, mais renouvèle également le répertoire en interprétant des auteurs contemporains.

La plupart des textes évoquent l’embrasement que peut provoquer l’amour jusqu’à une perte totale de repères. Quitter la route, prendre des chemins où s’égarent nos sentiments… Alireza Ghorbani nous y invite.

Télécharger les fichiers suivants: